Grancey-le-Château…

…est une commune dans le département de la Côte-d’Or en région Bourgogne.

Le village fortifié se dresse sur un promontoire rocheux qui s’élève au-dessus de la plaine entre deux vallées. Via une avenue avec de très vieux tilleuls, vous pouvez accéder à l’intérieur de la ville médiévale par la porte du 13ème siècle.

Manteau de Grancey-le-Château

Situation

La commune est à environ 40 kilomètres au sud-ouest de Langres et à environ 45 kilomètres au nord de Dijon.

Distance de notre ferme: environ 3 km
 


A voir

Jacques Eléonor Rouxel de Grancey a construit le château entre 1705 et 1725 à l’ancien emplacement d’un bourg médiéval établi en 1098 par Ponce de Grancey. Les fortifications autour du château et du village datent également du début du 11e siècle. A l’entrée du château se trouve l’église collégiale de style gothique Saint-Jean-l’Evangéliste fondée en 1365 par Eudes V. et Mahaut de Noyers.

L’église romane paroissiale Saint-Germain se trouve à 1 km du village. Le sanctuaire du 13e siècle est sa partie la plus ancienne.

2 autres églises existaient à Grancey: Le prieuré de Saint-Nicolas détruit au 18e siècle et la chapelle Saint-Jean-Baptiste qui servait de chapelle pour la colonie locale des Lépreux.

La Roche qui pleure est une formation rocheuse dans la falaise située dans une vallée étroite entre notre ferme et le village. Selon la légende, la femme d’un seigneur de Grancey-le-Château est morte devant cette falaise, un jour avant le retour des croisades de son mari. Le seigneur a tellement pleuré pour sa bien-aimée que la falaise en a gardé un souvenir. Deux « yeux » s’ouvrent dans la pierre et parfois on peut voir la falaise « pleurer ». Depuis ce jour, la vallée est également appelée « La vallée d’octobre ».
 


Jumelage

Niederkirchen, Allemagne

 

Grancey-le-Château

Grancey-le-Château

"La Roche qui pleure"

« La Roche qui pleure »