Dijon…

…est la capitale du département Côte-d’Or et de la région Bourgogne.

Elle est un croisement de routes, un centre commercial et industriel et le siège de l’université de Bourgogne fondée en 1722. La ville est connue pour la production de moutarde et pour le commerce des vins de Bourgogne. Un espace classé de 97 hectares au sein de la vieille ville historique fait de Dijon le plus vaste secteur sauvegardé de France.

Manteau de Dijon


Situation

La commune se situe sur l’extrémité ouest de la plaine de la Saône, à environ 45 kilomètres au nord-ouest de Beaune. La rivière Ouche ainsi que le Canal de Bourgogne liant la ville à la Saône traversent Dijon.

Distance de notre ferme: environ 46 km

 


A voir

En suivant le « parcours de la chouette », les visiteurs peuvent découvrir la beauté de la ville unique et historiquement importante. Des petites plaques en bronze au sol représentant la chouette indiquent 22 monuments phare.

Le Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne est au cœur de la ville. Doté d’une façade classique, il date de la fin du 17e siècle et héberge l’un des musées d’art les plus importants de France, le Musée des Beaux-Arts. Des œuvres d’art depuis l’Egypte ancienne jusqu’au 20e siècle y sont exposées.

La Tour Philippe-le-Bon du 15e siècle haute de 46 mètres surplombe le palais: l’ascension de ses 316 marches est récompensée par une vue panoramique sur la ville. La Place de la Libération en demi-cercle bordée par des colonnades est le parvis du palais. Elle date également du 17e siècle. Le quartier autour du Palais des Ducs est parsemé d’hôtels particuliers du Moyen Age et de la Renaissance.

Un peu plus à l’est se trouve la façade de l’église Saint-Michel avec des tours jumelées affichant un mélange de style du Gothique à la Renaissance. Cela est dû au temps de construction (200 ans, autour de 1500). Elle héberge un grand nombre d’œuvres d’art.

Caresser la chouette, si possible avec la main gauche, porte bonheur, et c’est pourquoi la petite statue sur un pilier de l’église Notre-Dame (13e siècle) est déjà bien usée. Coincée entre les maisons voisines, la façade unique de l’église domine l’endroit. Son riche décor gothique présentant des figures, principalement de fausses gargouilles, a été entièrement refait au 19e siècle. Son trésor le plus précieux est Notre-Dame de Bon Espoir, Sainte Patronne de la ville, datant du 12e siècle. La statue est une des madones les plus anciennes de France.

Un des chefs-d’œuvre de la restauration du centre historique sont Les Halles du marché. Construites en 1873 selon leur équivalent parisien, elles ont été minutieusement restaurées entre 1993 et 1995. Les Halles sont aujourd’hui un lieu de rencontre bien vivant autour de toutes sortes de spécialités allant du fromage au miel. Le quartier des commerçants et artisans est également une zone idéale pour flâner entre maisons à colombage et tours escalier.

Le musée archéologique installé dans les bâtiments de l’ancienne abbaye Saint-Bénigne est riche en pièces celtes, romaines et mérovingiennes. Juste à côté, sous la cathédrale gothique Saint-Bénigne du 13e siècle, se trouvent les ruines de deux sanctuaires plus anciens, la crypte spacieuse de la dernière église du 11e siècle et le tombeau du martyr Saint Bénigne, apôtre de Bourgogne.

L’église abbatiale des Bénédictines hébergeant le Musée d’Art Sacré est un édifice baroque italien d’une splendeur unique. Le Musée de la Vie Bourguignonne se trouve dans les bâtiments de l’ancien couvent. Il contient une collection d’objets de la vie quotidienne bourguignonne à la campagne et en ville datant du 18e au 20e siècle. La pièce phare de l’exposition est un passage aménagé avec des boutiques de décor original du vieux Dijon.

 


Jumelage

Mayence, Allemagne

 


Lien

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

 

Palais des Ducs de Dijon

Palais des Ducs de Dijon

Chouette á l'église Notre-Dame

Chouette á l’église Notre-Dame

Église Notre-Dame, façade occidentale

Église Notre-Dame, façade occidentale